Il suffit de mettre le contact pour partir à l’aventure. C’est précisément cette sensation de liberté qui rend les vacances en camping-car si attrayantes et qui explique pourquoi celles-ci sont à la mode. Chaque année, ce sont des millions de personnes qui partent en camping-car et ils sont de plus en plus nombreux à opter pour une location.

Pour que ce premier voyage dans un camping-car loué auprès de Campanda se passe le plus paisiblement possible, nous avons regroupé différents conseils et astuces à destination des nouveaux utilisateurs – bien se préparer permet en effet de parer à toute éventualité une fois sur la route.

D’ailleurs, qui est autorisé à conduire un camping-car ?

De nombreuses personnes ne sont pas vraiment au courant des conditions requises pour conduire un camping-car, en particulier au niveau du permis de conduire. En principe, toutes les personnes aptes à conduire et qui possèdent un permis en cours de validité peuvent se mettre au volant d’un camping-car pour profiter des vacances. Cependant, selon la destination, le type de camping-car et le propriétaire, il peut y avoir des conditions particulières à respecter.

Camping-car sûr la route
Un permis de conduire valide, c’est tout ce qu’il vous faut pour partir à l’aventure

En règle générale, cela signifie que toutes les personnes âgées de plus de 21 ans et qui sont titulaires d’un permis de conduire valide de l’UE, de classe III ou B, peuvent conduire un camping-car avec un poids total autorisé allant jusqu’à 3,5 tonnes. En pratique, on trouve souvent des restrictions d’âge supplémentaires et de nombreuses entreprises de location ne permettent pas la conduite de ce type de véhicule avant l’âge de 25 ans et avec au moins un an d’expérience de conduite. Il est conseillé de consulter le propriétaire à l’avance pour plus de sécurité.

Louer un camping-car

L’embarras du choix : trouver le modèle qui convient

De nombreux facteurs influencent le choix du bon modèle pour votre premier voyage en camping-car. Il faut ainsi prendre en compte votre destination, le nombre de personnes, votre budget, le type de vacances ou si vous voyagez avec des enfants ou des animaux domestiques.

Les camping-cars entièrement intégrés conviennent principalement aux couples ou aux familles avec des enfants déjà grands. Ils sont relativement chers, mais souvent plus luxueux et confortables que les autres modèles de camping-cars. En général, un permis de conduire de classe C1 est requis pour ce type de camping-car. Les camping-cars semi-intégrés sont un peu plus compacts, mais ils sont moins chers et ne requièrent qu’un permis de conduire de type B. Ils sont aussi confortables que ceux qui sont entièrement intégrés et offrent normalement suffisamment d’espace pour quatre personnes.

 Un couple devant un camping-car au barbecue.
Les capucines sont particulièrement adaptées aux familles et aux grands groupes.

Les capucines sont conseillées à ceux qui voyagent avec des enfants et des animaux domestiques. Elles proposent généralement plus d’emplacements pour le couchage que les autres types de camping-cars. Le lit en alcôve supplémentaire permet d’avoir plus d’espace à l’intérieur du camping-car. Par ailleurs, les emplacements de couchage sont souvent séparés les uns des autres.

Les fourgonnettes sont souvent équipées plus simplement que leurs grandes sœurs. Elles sont plus maniables et conviennent mieux à la circulation en ville. Donc, si vous êtes en vacances, que vous désirez visiter une ou plusieurs grandes villes et que vous ne voyagez qu’avec deux ou trois personnes, une fourgonnette pourrait bien vous convenir.

Trouver un camping-car

Même les vacances spontanées nécessitent un peu d’organisation.

Même si vous aimez partir à l’aventure spontanément, vous ne pouvez pas passer à côté d’un minimum de préparation. Selon la destination et la durée du voyage, il faut réfléchir à certaines choses à l’avance. En effet, il n’est pas toujours possible de se laisser porter par le sens du vent.

Si vous partez au camping dans le village d’à-côté, L’organisation sera une formalité. En dehors d’une estimation approximative des coûts, de la sélection du camping-car approprié et de la réservation d’un emplacement, il n’y aura pas grand-chose à faire.

Par contre, les choses seront différentes si vous faites de la route pour un long trajet. Comme pour tout voyage de longue durée, vous devriez vérifier les points théoriques suivants avant de mettre votre projet en pratique :

  • Quel est le budget nécessaire pour mon voyage ?
  • Quels coûts fixes sont induits, quels sont les coûts variables ?
  • Combien de temps durera le voyage si je veux suivre mon trajet idéal ?
  • À quoi ressemblera mon itinéraire à peu près ?
  • Ai-je besoin de billets d’avion ?v
  • Dois-je éventuellement demander un visa ?
  • Des assurances complémentaires sont-elles nécessaires ?
  • Dois-je effectuer des vaccins en particulier pour ma destination ?

Un couple prépare un voyage.
Faites un programme approximatif avant le début de votre voyage en camping-car.

Établir une estimation réaliste des coûts à l’avance.

Avant le voyage, vous devriez déjà avoir une vue d’ensemble des coûts qui s’ajoutent à la location du véhicule. Les frais de carburant, la location des emplacements ainsi que les frais de service sont particulièrement importants. Nous vous recommandons de faire à l’avance une liste des postes de dépense individuels, en incluant une estimation approximative des coûts, ceci afin d’éviter les mauvaises surprises pendant le voyage et pour pouvoir vous détendre et profiter de votre séjour en camping-car :

  • Essence : quelle est la consommation du véhicule ? Quelles sont les distances parcourues ? Le prix de l’essence est-il plus élevé dans le pays où vous partez ?
  • Équipement : le gaz est-il déjà inclus dans le prix de la location ou faut-il acheter une bouteille en plus ?
  • Frais de nettoyage : combien cela coûtera-t-il de remplir le réservoir d’eau douce ou vider le réservoir d’eaux usées ? Le nettoyage final est-il inclus dans la location ? Y a-t-il d’autres frais de nettoyage qui pourraient être engagés ?
  • Péages : y a-t-il des péages sur l’itinéraire et quelles sections sont payantes ?
  • Campings et emplacements : quels sont les prix des campings ou emplacements souhaités ?
  • Restauration : de quoi aurez-vous besoin pour manger ? Où et quand faire ses achats ?

Calculatrice
Une estimation des dépenses avant le voyage permet d’éviter les mauvaises surprises dans le budget des vacances.

Ne pas hésiter à poser des questions

Il n’y a pas de questions idiotes. Si vous débutez dans le monde du camping, il se peut que vous n’ayez qu’une connaissance limitée du fonctionnement d’un camping-car et de ses équipements. Tout ce qui pourrait s’avérer important pendant le voyage devrait être mis au clair au moment de la remise du véhicule. De cette façon, vous ne vous fatiguez pas inutilement sur la route, parce que vous ne savez pas comment allumer la cuisinière ou le réfrigérateur par exemple. N’hésitez pas à prendre des notes pour vous aider à vous rappeler plus tard ce que l’on vous a expliqué.

N’hésitez pas à demander à ce que l’on vous explique tout ce à quoi vous pourriez être confronté pour la première fois :

  • Comment fonctionne l’alimentation du réservoir d’eau douce sur les campings et au niveau des emplacements ?
  • Où et comment les eaux usées ou sales sont-elles vidées ?
  • Comment allume-t-on le gaz, l’eau et l’électricité dans le camping-car pour le chauffage, la climatisation et la cuisson ?

Petite formation à la conduite avant le grand voyage

La première virée en camping-car a déjà le goût d’une petite aventure. Bien que la plupart des camping-cars se conduisent plus ou moins comme une voiture, très peu de gens sont réellement habitués à conduire un salon sur roues. Il est parfois plus difficile d’effectuer des manœuvres et d’estimer correctement les dimensions du véhicule. Les obstacles sont également moins visibles et le comportement du véhicule est différent lors des virages et du freinage.

Vue d'un paysage en conduisant.
Premier voyage en camping-car de location : une petite formation à la conduite sur des routes isolées pour vous rassurer avant le grand voyage.

Il est conseillé de faire quelques tours d’essai avec une autre personne présente lors de la remise du véhicule. Pour cela, un parking tranquille ou une zone industrielle est idéal, afin que vous ne vous retrouviez pas dans la circulation dense de la ville aux heures de pointe. Si possible, le test de conduite doit être effectué avec un camping-car chargé, car le comportement du véhicule est différent quand il est vide.

L’essentiel concernant les bagages

Les campeurs expérimentés connaissent son importance, alors que les nouveaux campeurs ne pensent pas à faire une liste des affaires à emporter. Parmi les choses essentielles dans les bagages du campeur on trouve :

  • Alimentation électrique : il n’y a pas d’électricité sur le camping sans câbles électriques de norme CEE, sans adaptateurs et sans enrouleurs de câbles.
  • Ménage : un petit aspirateur à main, une balayette et une pelle pour la poussière permettent de garder le camping-car propre et de le rendre en bon état.
  • Lessive : de nombreux campings disposent de machines à laver. ce qui est particulièrement appréciable pour ceux qui voyagent avec de jeunes enfants. Pour que vos vêtements soient bien secs, n’oubliez pas les séchoirs et/ou les cordes à linge.
  • Vaisselle et couverts : tous les campings-cars n’incluent pas la vaisselle et les ustensiles de cuisine. Informez-vous à l’avance sur l’équipement et apportez vous-même les objets les plus importants si nécessaire. Le plus simple est d’apporter de la vaisselle en plastique dur.
  • Cales de roue : les cales peuvent être utilisées pour niveler les surfaces inégales.
  • Protection solaire : Les pare-soleils ne sont pas seulement pratiques dans la voiture, ils le sont aussi dans le camping-car. Ils vous protègent du soleil et permettent d’éviter au camping-car de surchauffer.
  • Des accessoires pratiques : lampe frontale ou de poche, piles, batterie de secours, couteau de poche, parapluie, etc. peuvent vous faciliter la vie de tous les jours et doivent donc faire partie de vos affaires pour le camping.
  • Mobilier de camping : aussi grands que puissent être vos rêves de camping, personne ne veut rester accroupi tout le temps pendant les vacances. Une simple table de camping et des chaises suffisent.


Vous trouverez une check-list complète ainsi qu’une liste des affaires à apporter à imprimer dans notre magazine.

Bagages au sol
Laissez le superflu à la maison

Charger le camping-car comme il faut

Le chargement et sa répartition est important lorsque vous voyagez en camping-car. En plus des bagages habituels, il faut prendre en compte le poids de l’eau douce, de l’eau usée et des réservoirs de carburant à bord. Un centre de gravité bas est donc la panacée pour un voyage en toute sécurité.

Pour un bon chargement, tout ce qui est lourd comme les bouteilles de gaz, les boissons et les conserves doit être stocké en bas et de préférence près de l’essieu. De nombreux modèles disposent d’un espace spacieux au-dessus de l’essieu arrière pour les bagages lourds.

Les bagages légers, par contre, peuvent facilement être rangés dans des compartiments en haut et dans des espaces de rangement sous le toit. Notez que le poids de la charge utile s’additionne rapidement et que le poids des différents achats effectués au cours du voyage doit également être pris en compte afin de ne pas dépasser le poids total autorisé.

S’informer au préalable sur le code de la route

Nous sommes habitués à la signalisation de notre pays d’origine. Mais à d’autres pays correspondent d’autres coutumes. Si vous décidez de voyager à l’étranger, vous devez vous informer à l’avance sur le code de la route et sur les éventuelles particularités locales. De plus, il est conseillé d’avoir à la fois un appareil de navigation et une carte routière à jour. Dans les zones rurales en particulier, le positionnement GPS n’est pas toujours fiable – personne ne veut perdre ses repères au volant d’un camping-car de location.

Signe de la rue.
Différents pays, différentes coutumes. Informez-vous avant le départ sur les règles de circulation spécifiques à votre destination de vacances.

Autres conseils de notre expert Campanda

Réserver un camping à l’avance

Même si un camping-car vous offre une certaine indépendance dans l’organisation de vos vacances, vous devez toujours vous conformer à la législation en vigueur. Dans de nombreux pays, un camping-car ne peut être garé que sur un terrain de camping ou un emplacement à cet effet. Il en résulte souvent une forte demande pour les campings, en particulier pendant les périodes de vacances. Si possible, nous vous conseillons donc de réserver l’emplacement à l’avance. Par ailleurs, les dimensions du véhicule doivent également être prises en compte, car elles peuvent influencer sur l’espace de stationnement disponible et sur les coûts impliqués.

Prendre des notes par rapport aux instructions du véhicule

Lors de la remise du véhicule par le propriétaire, il est courant de recevoir des informations techniques appropriées concernant le véhicule. Écoutez attentivement et prenez des notes si vous êtes submergé par la quantité d’informations. Il vous sera ainsi facile d’éviter des erreurs mineures mais cruciales au cours du voyage.

Un bloc-notes
Prendre des notes lors de la remise du véhicule aide à se souvenir de ce qui a été dit plus tard

Conseil : il est utile de noter en évidence les dimensions du camping-car. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises avec les tunnels ou les ponts.

Sécuriser les fenêtres et les portes

Une des erreurs les plus classiques concerne probablement la sécurisation des fenêtres et des portes. La lucarne au niveau du toit en particulier est souvent oubliée et est une des victimes préférées du vent. Elle est ainsi souvent arrachée sur la route. Toutes les fenêtres latérales et les portes du camping-car doivent également être vérifiées et verrouillées avant le départ. Il arrive aussi fréquemment que ce soit l’escalier qui mène au salon qui est oublié. Une vérification complète avant chaque départ ne prend pas beaucoup de temps, mais permet d’éviter des dommages inutiles et parfois coûteux pour le camping-car.

Bien se servir du réfrigérateur

Le réfrigérateur d’un camping-car fonctionne un peu différemment de ce à quoi nous sommes habitués à la maison. Dans les véhicules modernes, les réfrigérateurs sélectionnent généralement la source d’énergie automatiquement. Il peut s’agir de 230 volts, 12 volts ou de gaz. S’il n’y a pas de système automatique, c’est à vous de décider quelle source d’énergie le réfrigérateur recevra. Le meilleur choix est la connexion 12 volts, car les connexions 230 volts ne sont disponibles que sur les terrains ou les emplacements de camping et le fonctionnement au gaz n’est pas autorisé pendant la conduite. Vous assurerez ainsi au moins un faible refroidissement. En arrivant à l’emplacement, le raccordement du camping-car à l’alimentation 230 volts devrait être l’une des premières choses à faire.

Lors de vos premières vacances en camping-car, il y a beaucoup de choses à prendre en compte pour acquérir une première expérience. Lors de votre première excursion en camping-car, nous vous recommandons donc de vous limiter à un itinéraire planifié avec des emplacements et des campings sélectionnés. De cette façon, vous atteindrez votre destination de manière détendue et sans soucis de navigation.